Traduction de l’episode 0.884

20 octobre 2007 at 9:12 (Traductions) (, , , , , , , , , , )

Stage 0.884 – Les princes et princesses de l’empire.

akibakko-117448845695792.jpg

Note : Le titre exact est « The Imperial Siblings » ce qui n’est pas facile à traduire…

Note 2 : En cherchant une image, je suis tombé sur ce sublime fanart (cliquez dessus le voir en grand)

Euphie: (rire; son d’un chien qui aboie) Allez vient, LeClerc! (plus de rire)

(Tintement des tasses de thé)

Schneizel: Je vois que Euphie à bien grandie. Qu’elle age a t’elle maintenant ?

Cornelia: Elle va avoir 13 ans, Schneizel-nii-sama.

Schneizel: Et elle devient de plus en plus jolie aussi.

Cornelia: (petit rire) Mais ça reste une enfant.

Schneizel: (rire étouffé) Seulement quand on la compare à la déesse des champs de bataille : son altesse Cornelia.

Cornelia: (embarrassée) Aniue, tu es toujours rapide pour taquiner les autres.

Schneizel: Je dis la vérité pourtant. J’ai entendu parler de la façon dont tu as rapidement supprimé la résistance dans la zone 14 et cela sans le moindre problème majeur.


Cornelia: Ils étaient… surprenants mais pas difficile à vaincre.


Schneizel: J’ai pensé que tu aurais voulu rester gouverneur de la zone 14.

Cornelia: (légèrement dédaigneux) Ce secteur n’a même plus assez de volonté pour essayer de défier l’empire. N’importe qui peut être gouverneur.

Schneizel: Cornelia, tu dois toujours laissé un peu de place pour un mouvement de résistance.

Cornelia: Pourquoi cela?

Schneizel: Le désir de résister est en soi une ressource ;si tu la supprime complètement, toute la vitalité dans la zone sera perdue.

Cornelia: Alors nous, Britanniens, devrons être cette nouvelle vitalité; ne serait ce pas suffisant?

Schneizel: Il y a une limite à ça, et c’est pour ça que le système de Britannien d’honneur a été crée.

Cornelia: (désapprouve) Ce système brouille la ligne entre les gouvernants et les sujets. Il faut clairement montrer qui tient les rênes.

(Son de course à pieds et de respiration de plus en plus forts)

Euphie: Oups, vous m’avez l’air de parler sérieusement. Est ce que je vous gène?

Schneizel: Gêner ? Comme le pourrais tu, Ochibi-san? (terme pour designer un jeune enfant)

Euphie: (offensée) Oh, s’il te plait! Je ne suis plus une Ochibi-san !

Schneizel: (pause) Dis donc, Euphie, qu’est ce que tu feras quand tu seras Gouverneur?

Euphie: Eh? Je… Je pense que ça serait merveilleux de créer une zone où tout le monde pourrait vivre heureux !

Cornelia: (rire)

Schneizel: (rire) Oui, en effet. Euphie est très ambitieux.

Euphie: (surprise) Est ce que c’est drôle?

Schneizel: Oh, pas du tout. Mais plus important, Cornelia, j’aimerais de designer comme prochain gouverneur de la zone 11.

Cornelia: La zone 11… Le Japon, c’est bien ça?

Schneizel: Oui, c’est un territoire instable avec un fort mouvement de résistance. Je pense que tu es la meilleure candidate.

Cornelia: Aniue, si possible, je voudrais plutôt être chargée de conquérir de nouvelles zones.

Schneizel: Je vois… dans ce cas, qui d’autre?

Cornelia: Et que penses tu d’Emile ou d’Oscar?

Schneizel: Ils vont s’occuper des zones 15 et 13; c’est déjà décidé. Clovis alors?

Cornelia: Non, ça ne marcherait pas.

Schneizel: Pourquoi?

Cornelia: (pause) Il est beaucoup trop gentil.

Schneizel: C’est vrai. Je suppose qu’il n’est pas la bonne personne pour l’administration d’une zone d’occupation.

(Les portent s’ouvrent)

Clovis: bonjour, Aniue, Aneue. Toi aussi, Euphie. (Aneue = Cornelia)

Schneizel: Bonjour, Clovis. (à voix basse) en parlant du loup…

Clovis: J’ai entendu parler de ton retour, Aneue, alors je suis venu te saluer.

Cornelia: Encore avec ces horribles vêtements. Tu seras le premier à mourir sur le champ de bataille avec ça.

Clovis: Quelle délicatesse, pour quelqu’un que tu n’as pas vu depuis longtemps. Tu n’as pas changé non plus, Aneue.

Cornelia: Et toi, as tu au mois appris à piloter un Knightmare Frame?

Clovis: Ils ce sont généralisés sur les champs de bataille, n’est ce pas? Combien d’années cela fait il ? Je me le demande depuis le jour où j’ai vu pour la première fois, la dance de Marianne-sama. (Marianne était une excellente pilote de Knightmares)

Schneizel: C’est exact, depuis l’époque où Lelouch et Nunnally se sont installés à l’Aries Palace, donc…

Euphie: Lelouch…

Schneizel: Oh, je suis désolé, Euphie. Ça te rappel de triste souvenir n’est pas?

Euphie: Non, pas du tout, Onii-sama.

Cornelia: (avec regrets) Nous aurions pu sauver Lelouch and Nunnally, mais…

Clovis: (tranquillement) Ils ne pouvaient pas être aidés. Aucun de nous n’auraient imaginé que Britannia attaquerait le Japon alors…

(Silence; Clovis se lève)

Clovis: Au fait, Aniue, je viens juste de parler avec l’Empereur.

Schneizel: Pourquoi ça?

Clovis: Parce que je voudrais être le gouverneur de la zone 11.

Cornelia: (surprise) Toi… Je pensais que tu ne voulais pas être un gouverneur de zone.

Clovis: j’ai change d’avis.

Schneizel: (froidement) Je serais oblige d’accepter si tu me dis la vraie raison.

Clovis: 37 parties… 36 défaites.

Schneizel: Hm?

Clovis: C’est le résultat de nos parties d’echecs. Même si j’ai du mal a l’admettre, Je n’ai jamais gagné contre lui… contre Lelouch.

Cornelia: Je me doutais bien qu’il y avait quelque chose derrière ce changement d’avis.

Clovis: Non, on était à égalité (bloqué) et la partie a était interrompue. C’était la seule partie que je pensais gagner…

Cornelia: Peut être qu’il n’a pas joué sérieusement.

Clovis: Il n’aurait jamais fais ça. Je… j’en suis sur.

Euphie: Pourquoi n’avais vous pas fini la partie?

Clovis: J’ai été appelé par l’Empereur, et ce fus notre dernière partie. Et, j’ai laissé filer cette victoire.

Schneizel: Je vois. Et alors…

Clovis: Je pense que les perturbations dans la zone 11 sont comme des pièces d’un jeu d’échec, des pièces bougées par Lelouch.

Cornelia: Je ne savais pas que tu été un sentimental.

Clovis: Je veux juste finir la partie.

Euphie: Clovis-nii-sama, je n’ai reçu qu’une seule lettre de Lelouch.

Clovis: Qu’est ce qu’il disait?

Euphie: « Je me suis fait un ami japonais ».

Clovis: Un ami 11, huh…

Euphie: Je me demande quel genre d’endroit est le Japon?

Clovis: Si tu es intéressée, pour ne viendrais tu pas avec moi?

Cornelia: Ce n’est pas drôle.

Euphie: Je veux y aller, mais… il y a l’école…

Schneizel: C’est vrai, c’est encore trop tôt pour toi. Est ce que tu aimes l’école?

Euphie: Oui, beaucoup!

Clovis: Bon et bien, il est temps pour moi de me retirer. Il y a un tableau que j’aimerais finir avant de partir.

Schneizel: Clovis, comme pense tu régler ça? Le problème avec lui.

Clovis: Fair and square. Les Elevens qui ont laissé Lelouch sont ignobles, mais maintenant que je sais qu’il a eu un ami là bas, peut être que je ne serais pas trop sévère avec eux.

Cornelia: (désapprouvant) Laisses tes sentiments en dehors de ça. Nous éliminons ceux qui résistent; c’est tout.

Schneizel: Clovis, Il y a des moments où le gouverneur doit être méchant (ignoble). La gentillesse n’est pas une vertu – pas chez ceux qui dirigent.

(Clovis commence à s’éloigner)

Clovis: J’apprécie ton conseil, mais premièrement, rester assis derrière, je sais faire. Apres tout, c’est le lieu ou Lelouch repose— et je voudrais le rendre aussi paisible que possible.

(Les portes se ferment)

 

 

 

FIN


Traduction de AlexR.

© AlexR pour codegeass.wordpress.com

Traduit du Japonais par Celiss Galvea.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :