Traduction de l’épisode 11.351

14 octobre 2007 at 7:14 (Traductions) (, , , )

Stage 11.351 – The Girl in the Restraining Suit

cc-pizzas-bonheur.jpg

Note : Je n’ai pas trop su comment traduire « restraining suit », j’ai mis camisole mais gardez à l’esprit que c’est le vêtement par défaut de C.C. ^^ (Voir image)


(Lelouch entre dans sa chambre)

C.C.: Bienvenue, Lelouch.

Lelouch: C.C…. Tu as raccommodé ta combinaison? (La blanche du début)

C.C.: Ca faisait longtemps que je n’avais pas fait de couture, mais qu’en penses-tu? Je suis plutôt douée n’est ce pas ?

Lelouch: Tu veux re-porter ça ? C’est une sorte de camisole britannienne

C.C.: Tu as tord, Lelouch. C’est le moment où tu aurais du dire « Tu ferais une bonne épouse. ».

Lelouch: Tu te sers déjà de mon compte bancaire, alors va t’acheter de nouveaux vêtements.

C.C.: Je connais le sens de restriction. Tu me paye déjà des pizzas, je ne peux pas te laisser me payer aussi mes vêtements.

Lelouch: Achète toi des vêtements et restreint le nombre de pizzas. Fais ce que je dis, ou j’appelle la pizzéria pour leur dire que tout nos prochains appelles sont des blagues.

C.C.: (soupir) Qu’est ce que ça peut faire ce que je porte dans cette chambre ?

Lelouch: C’est important. Et si quelqu’un entre dans prévenir ? On dirait que je t’ai attaché et que je te garde prisonnière ici, aucun doute là dessus. Je ne pourrais jamais expliquer ça.

C.C.: Donc si je porte des vêtements normales, tu diras juste que tu gardes une femme dans ta chambre et que tout va bien ?

Lelouch: Tant qu’il peut y avoir une explication plausible, je suis sûr que je pourrais m’en sortir.

C.C.: J’aimerai voir ça. Tu es étonnamment–

(la porte s’ouvre)

Nunnally: Onii-sama?

Lelouch: (surpris)

Nunnally: Tu as un invite avec toi ?

Lelouch: Oh… non, Nunnally, il n’y a personne.

C.C.: Ca faisait longtemps, Nunnally.

Nunnally: Cette voix… C’est C.C.-san, n’est ce pas ?

Lelouch: (voix basse) Ne parle pas sans ma permission.

C.C.: (voix basse) Si je ne parle pas les choses vont devenir encore plus bizarres.

Nunnally: C.C.-san, si ça ne te gène pas, Pourquoi ne pas allez dans le living room? Sayoko-san nous fera du thé–

Lelouch: Non, elle ne peut pas, en fait, nous sommes–

C.C.: –engagés dans quelque chose.

Nunnally: Engagés dans quelque chose?

Lelouch: (voix basse) Qu’est ce que tu racontes?

C.C.: (voix basse) Quoi, je ne peux pas sortir et rencontrer la servante habillée comme ça.

Lelouch: (voix basse) Même, Nous ne sommes pas « engagés dans quelque chose »!

C.C.: (voix basse) C’est la vérité.

Lelouch: (voix basse) Juste un simple « nous sommes occupés » aurait suffit. Et tu as dit ça comme si nous ne voulions pas d’elle ici!

C.C.: (voix basse) Tu es paranoïaque.

Nunnally: Um… Onii-sama?

Lelouch: Oh, désolé, Nunnally. Je suis un peu fatigué en ce moment, alors…

Nunnally: Non, c’est bon. Je suis désolé d’être entré comme ça.

Lelouch: Eh?

Nunnally: Je retourne dans ma chambre. C.C.-san, prend ton temps, ok?

Lelouch: Attend, Nunnally, ne te méprends–

C.C.: Merci, Nunnally. Tu m’apprendras plus origami la prochaine fois, d’accord?

Nunnally: Oui, je suis impatiente!

(Nunnally sort de la chambre)

C.C.: …Elle a mal compris, n’est ce pas.

Lelouch: C’est toi qui lui a mal fait comprendre.

C.C.: C’est toi qui a dit « Ne sort pas dehors avec ces vêtements ».

Lelouch: …Ces vêtements sont vraiment un problème. Ce n’est pas comme si tu voulais redevenir un rat de laboratoire britannien. Pourquoi continues-tu de les porter?

C.C.: Parce que.

Lelouch: Est ce que tu aimes le design… ou c’est une expression de ton désir? Hmph, ne me dis pas que tu as ce genre d’intérêts ? (mdr)

C.C.: C’est ce qui me conviens.

Lelouch: Hm?

C.C.: Je n’ai pas de liberté. Je suis entravée, a enchainée, mise aux fers…

Lelouch: Huh?

C.C.: C’est la raison pour laquelle cette camisole me correspond – parce que je suis une prisonnière de ce monde.

Lelouch: … (se met devant l’ordinateur) …hmph.

(Lelouch commence a taper)

C.C.: Qu’est ce que tu fais ? Est ce que tu me commande des pizzas ?

Lelouch: Attend. Je vais t’acheter de nouveaux vêtements.

C.C.: C’est très inattendu de ta part. Est-ce de la sympathie?

Lelouch: Non, Je trouve juste ça inacceptable. Si tu n’a pas ta liberté, gagne la. Si tu as des restrictions, brise-les. Si tu les acceptes, tu es finie.

C.C.: …Lelouch… Je vois. Tue s aussi un captive des Ashfords. Et des Kururugis, avant eux…

Lelouch: Je ne suis pas comme toi. Je ne veux pas avoir un cœur de pierre. Un jour, je libèrerai cette cage qu’est la zone 11tu verras.

C.C.: (voix basse) Lelouch… parfois ta force me surprends…

Lelouch: Fini. C.C., c’est ta taille ça, n’est ce pas?

C.C.: Tout ce que tu as fait c’est cliquer sur des choses au hasard, non? Sans même me demander mes gouts.

Lelouch: Tu n‘aimes pas ça?

C.C.: … …si, c’est pas mal.

Lelouch: Hm?

C.C.: Même si on dirait que tu fais ça par charité, habiller une femme dans les vêtements qu’ils ont choisit est quelque chose que les hommes aiment, n’est ce pas ?

Lelouch:Pourquoi est ce que tu agis toujours si hautainement?

C.C.: Je te l’ai déjà dis, non ? Je suis C.C., après tout.

 

Fin

 

 

Traduction de AlexR.

© AlexR pour codegeass.wordpress.com

Traduit du Japonais par Celiss Galvea.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :